Installation de Jekyll

Qui dit blog, dit moteur de blog. J'explique ainsi le choix de Jekyll, et vaguement comment ça fonctionne.

Publié le 2 août 2012, catégorie tech
Tags: blog, jekyll

Hello world !

Ca y est, je me suis enfin décidé à installer un blog. Pour commencer, il a fallu décider de l’outil. Ca m’embêtait d’installer un moteur de blog dynamique, vu qu’un blog c’est plus fait pour être lu qu’écrit, il est idiot de recalculer toujours les mêmes pages à chaque consultation. Il est plus simple et moins couteux de ne calculer la page qu’une seule fois lorsqu’on écrit un billet, et stocker le résultat sous forme de page HTML statique, et ensuite servir tout ça avec un bête serveur HTTP (en l’occurence lighttpd).

Mais je ne me voyais pas non plus me fader les pages HTML à la main. C’est pas que je n’en suis pas capable, c’est que ça va vite me gaver. Et j’ai trouvé mon bonheur : jekyll. Cet outil est une sorte de compilateur : on écrit des billets dans le format markdown (en fait, c’est du kramdown), on lance la commande magique, et il génère un beau site tout propre en HTML statique.

Autre avantage : je n’ai absolument rien à installer sur le serveur. Et bien oui, j’installe Jekyll sur mon laptop, j’y écrit mes billets, je le teste, le triture dans tous les sens (totalement hors ligne, donc), et dès que c’est prêt, je génère le résultat, et j’envoi tout sur le serveur, qui ne sert qu’à publier. Youhou !

Installation

L’installation se passe comme une fleur, tout au moins sur mon Mac :

# gem install jekyll

Et voilà, c’est prêt !

Configuration

Il ne reste plus qu’à créer un fichier de layout, un billet, et voilà ! Vous avez un nouveau blog sous les yeux ! Bon, pour l’instant, ça reste minimal, mais on va enrichir le bouzin.

Pour vous donner une idée de la difficulté, voici la structure du répertoire actuel :

% ls -r
_layouts	_posts		index.html

./_layouts:
main.html	post.html

./_posts:
2012-08-02-Installation-de-Jekyll.md

Le répertoire _layouts contient les styles, pour l’instant j’en ai deux : un pour la homepage, et un pour les posts. Le répertoire _posts contient les billets. Et voilà, c’est tout. Il ne me reste plus qu’à me fader un CSS qui tienne un peu la route, et le blog sera prêt.

Le futur

Qui dit blog, dit commentaires. Et avec un site statique, un commentaire, c’est un peu difficile à implémenter. La solution classique quand j’ai fait des recherches là dessus, c’est d’utiliser un service de commentaires externe, genre disqus. Cette solution est totalement inenvisageable, tout simplement parce que c’est mon blog, et donc donc il doit être hébergé sur mon serveur. Et donc les commentaires doivent être avec les billets, pas ailleurs.

La solution que je compte mettre en place, consiste en simplement une petite page PHP qui va recueillir le commentaire, le mettre dans le fichier qui va bien, relancer la compile du site, et roule. Simple, efficace et de bon goût.

Mais d’abord, il faut que je fasse un CSS.

Envoyer un commentaire

Les commentaires sont relus pour modération avant publication.
Le formattage HTML basic est accepté.

Nom : (requis)
E-mail : (requis, non publié)
Site Web : (optionnel)